En complément de mon article que vous pourrez retrouver ici : http://jumeauxdisparonatals.over-blog.com/2019/03/une-belle-histoire-du-temps.html du 2 avril 2019 dans lequel j'évoquais le phénomène de synchronisation chez les jumeaux disparonatals et la recherche récurrente de la connexion parfaite au point précis de 3h14 de la nuit, j'indiquais que cette synchronisation était le couplage des deux jumeaux et de leurs ondes cérébrales sur une même horloge de 24 heures permettant de passer d'une communication télépathique décalée dans le temps, par synchronicités (principe de messagerie) à une communication télépathique verbale instantanée : une télépathie logophysiologique.

J'indiquais également, après avoir constaté que le changement d'heure été-hiver ne modifiait en rien l'heure du "rendez-vous", 3h14, que cette synchronisation ne s'effectuait pas sur l'horloge biologique mais plutôt sur une horloge psychologique avec un alignement parfait sur l'espace-temps.

Dans son article d'hier dans Sciences et Avenir, le reporter, spécialiste du cerveau, Elena Sender semble corroborer cette conclusion, à savoir l'existence de trois horloges dans notre cerveau : une horloge biologique et deux autres horloges, constituant un chronotype :

- l'horloge interne, sorte de chronomètre mental capable de mesurer des intervalles temporels par des oscillateurs dans la couche externe du cortex cérébral, des neurones déchargeant des impulsions électriques de façon rythmique ;

(on peut noter au passage que la production de dopamine peut venir l'enrayer. En effet, le jumeau dominant, dans l'état de manque de son autre, ne produit plus de dopamine et synchronise, alors qu'à l'inverse, le jumeau dominé produit de la dopamine et désynchronise, voir http://jumeauxdisparonatals.over-blog.com/2019/06/l-addiction-telepathique-du-jumeau-dominant-et-son-sevrage.html.)

- l'horloge épisodique, enregistreur chronologique qui associerait les données temporelles avec les données spatiales dans le cortex entorhinal du cerveau.

Ces horloges interne et épisodique constitueraient ainsi l'horloge psychologique servant à la synchronisation des deux jumeaux DN.

Voir l'article sur Sciences et Avenirhttps://www.sciencesetavenir.fr/sante/cerveau-et-psy/dernieres-nouvelles-du-temps-le-cerveau-a-trois-horloges

 

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :