SYNCHRONICITE OU LEURRE ?

    En attendant la prochaine parution de la première partie du documentaire "La flamme jumelle, qui est-elle ?" qui tarde un peu à venir (pour de bonnes raisons... il évolue et grossit d'avantage en informations diverses !), j'ai décidé de vous mettre à disposition ce petit article, dont le thème sera repris et approfondi dans un bout du film.

Pour rappel, la définition de la synchronicité par Carl Gustave Jung était "coïncidence improbable à laquelle la personne donne un sens". Elle a donc la particularité d'être rapidement considérée comme un outil d'aide à la compréhension et même d'un outil à la prise de décision car elle va bien souvent devenir un guide et servir de ce fait d'outil d'anticipation, ce que certain peuvent à terme, en l'appréciant sous un angle spirituel, considérer comme un phénomène de médiumnité.  Mais je pense, pour ma part, et au vu de mes recherches et conclusions récentes que je vais vous partager dans ce documentaire, que cette notion d'anticipation est, quant à elle, un élément fondamental de l'intuition dite féminine, mais qui n'est pas si féminine que ça, car en réalité il s'agirait plus précisément d'intuition maternelle plutôt issue de l'instinct maternel. En effet, l'intuition maternelle vient d'un attachement affectif instantané à la naissance et même avant la naissance et d'un savoir inné d'une mère envers son enfant qui va réagir par réflexe et son devoir de protection naturelle va la pousser à devancer les besoins puis les actes de l'enfant pour le protéger au mieux.  En effet, il fait partie des prérogatives maternelles d'anticiper. Mais cet instinct peut se retrouver aussi chez des hommes car il n'est pas seulement dans le fait de protéger sa progéniture mais aussi de se protéger soi-même en ayant un instinct maternel, protecteur envers soi-même ou envers ses congénères, son espèce.

Carl Gustave Jung disait aussi au sujet de cette même synchronicité, je le cite, "quand on a un marteau, on voit des clous partout"... Il nous mettait ainsi en garde de ne pas tomber de le piège de les rechercher intentionnellement et en permanence, au risque de ne plus savoir les distinguer. Or, aujourd'hui, on s'aperçoit que c'est exactement ce qui se passe pour ces flammes jumelles en majorité. Elles voient des synchronicités partout... et au lieu d'être guidée en toute confiance par leur instinct, elles sont "médiums" et elles sont pourtant perdues...

Mais le fait de partir à la chasse aux synchronicités, un peu comme la chasse au trésor ou la chasse aux oeufs de Pâques, pour oublier nos malheurs, n'est pas la seule raison de la perdition... J'avais déjà distingué il y a quelques temps une opposition instinct/induction (du verbe "induire") mais ces derniers jours, en analysant de près toutes les formes de synchronicités auxquelles nous semblons être toutes confrontées, en tenant compte de quelques éléments en ma possession et en reprenant cette définition de Jung, s'agissant de "coïncidences improbables", j'ai pu découvrir une distinction entre "deux types de synchronicité" contradictoires :

- les réelles synchronicités

- les fausses synchronicités (leurres)

Je vais donc vous donner quelques repères afin que vous puissiez les distinguer plus facilement :

1) - Les réelles synchronicités

Elles sont donc des coïncidences improbables. Elles se produisent dans notre environnement et sont improbables dans le sens où elles sont inattendues et extraordinaires mais aussi qu'elles ont une improbabilité dans la répétition. C'est-à-dire qu'elles ont peu de chances de se produire et de se répéter. Je peux vous citer comme très bon exemple le cas d'un bourdon qui se pose sur le mot bourdon au moment-même où vous êtes en train de lire le mot "bourdon" sur votre livre. Vous avez là un caractère répétitif et insistant et l'improbabilité réside dans le fait que les chances sont infimes pour que :

a- un bourdon se présente et que votre livre évoque un bourdon ;

b- un bourdon se pose précisément sur le mot "bourdon" ;

c- ce bourdon se pose au moment de la lecture du mot ;

... calculez les probabilités !!!

D'autre part, ces synchronicités, étant liées à l'instinct maternel (projections anticipatrices), elles découlent aussi plus généralement et logiquement de l'instinct de survie. La protection est là face à un danger sinon elle ne serait pas légitime. Si elles sont donc présentes, c'est essentiellement dans ce but. Elles prendront donc le sens d'une alerte ou d'un avertissement face à un danger ou un risque. Elles ne seront donc pas là pour conforter vos choix sentimentaux et pourront même aller contre.

- Elles peuvent se manifester par le comportement d'animaux ou d'éléments dans notre environnement et être interprétées par des archétypes. Mais le fait qu'elles se réfèrent aux archétypes n'est pas un gage de véritable synchronicité. Il faut donc rester vigilent. Cependant, elles seront véritables si leur survenance est indépendante totalement du lien télépathique. C'est-à-dire que vous avez la certitude que la pensée et le sens donné à cet évènement ne pourra pas avoir été provoqué par l'intention de l'autre par télépathie. Je vais y revenir plus loin.

En règle générale, le message véhiculé est un message simple de type visuel ou sonore à interpréter dans un sens instinctif. Par exemple, une synchronicité comme une abeille dans votre voiture en plein mois de décembre posé sur la vitre. Instantanément, vous vous assimilez à cette abeille et vous pensez ce que vous voyez "une abeille sur le carreau". Ceci laisse penser instinctivement à un avertissement important vous mettant en garde. Il s'agit donc bien d'un synchronicité.

2)- Les leurres

La première chose à savoir sur ces leurres, c'est qu'ils sont issus non pas de votre intuition mais de l'induction et sont produits par la personne qui est télépathe avec vous dans le but de vous influencer et de vous perdre. La première raison est de vous inspirer des sentiments artificiels. Ainsi, ces leurres vous rendront particulièrement émotive, et provoqueront une attraction constante malgré une absence de l'autre due à la fuite . Ils contribueront donc à concentrer et monopoliser vos pensées sur le "jumeau". Ils pourront aussi servir à vous pousser vers des pensées spirituelles afin de vous mettre en confiance mais aussi de vous tourner vers des croyances pour vous éloigner de la vérité et que vous ne compreniez pas qu'ils ne s'agit pas de synchronicité...mais de télépathie uniquement.

Comment leur télépathie peut-elle créer l'illusion parfaite d'une synchronicité ? La réelle synchronicité est donc un guide de l'instinct mais lorsque cet instinct a décidé de nous écarter de ces "jumeaux" qui lisent dans nos pensées, ces mêmes jumeaux se sont adaptés au cours du temps pour contrer cet outil et ont appris à imiter ces synchronicités pour nous tromper. Résultat, notre intuition est faussée. Ils ont une cognition instantanée de chacune de nos pensées (aidée même parfois par une cognition "réseaux sociaux" qui leur sert de confirmation) et il est donc facile d'induire une pensée au bon moment. Comme par exemple, surveillez l'horloge et transmettre la pensée de regarder l'horloge à 11h11. Et paf, une synchronicité ! 2 fois dans la journée, deux jours d'affilé et il n'y a plus qu'à susurrer "tu es médium" dans la nuit...et le tour est joué ! 

D'autres leurres peuvent intervenir pendant que vous regardez la TV, vous allez comprendre la phrase d'un journaliste ou d'un personnage de film comme un message vous étant adressé qui va vous conforter dans vos sentiments ou vous pousser à divorcer ou à envoyer un sms affectueux à votre "jumeau" qui ne vous répondra pas bien évidemment mais qui s'en amusera beaucoup. Vous entendez la phrase, il vous espionne, il la perçoit instantanément, il vous renvoie son induction en feed-back.

Vous pourriez bien également avoir des fausses synchronicités avec des messages dans des dialectes inconnus et vous réveiller par exemple subitement experte dans une langue étrangère, (ce qui n'est pas sans rappeler les cas de possession, curieusement ! Nous en reparlerons dans le documentaire...) J'ai eu dernièrement un échange avec l'une d'entre nous qui avait appris à parler sioux (si, si !) grâce à son serviable "jumeau" ! Je dois dire que mon intérêt pour les langues anciennes pendant mon étude a inspiré largement pour que j'ai personnellement des synchros en vieux français ! (la recherche dans le Godefroy a du prendre un petit peu de temps de l'autre côté !).

Je me devais de vous transmettre cette mise en garde car je ne supporte plus de voir cette mascarade. 

En revanche, tout ceci ne doit pas vous paniquer d'avantage, car le fait d'en être maintenant conscient vient enrayer cette induction et affiner votre instinct. Ne cherchez plus les synchronicités, elles viennent toutes seules quand elles vous sont nécessaires. Tenez-en compte quand elles se présentent. N'ayez pas peur de les rater, si c'est le cas, elles seront insistantes. Et enfin, quand vous avez un doute entre intuition et induction, posez-vous la question suivante : "A qui cela profite ?".

Ne soyez pas amoureuse... soyez intuitive.

 

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :